EAMUN MSMUN

Depuis plus de dix ans des élèves de seconde, première e t terminale du Lycée Denis Diderot de Nairobi (Kenya) participent chaque année à l’« East African Model United Nations » (EAMUN).

Qu’est-ce ?

L’« East African Model United Nations », qui se déroule entièrement en anglais, constitue une authentique simulation des débats et délibérations des organes des Nations Unies tels que l’Assemblée Générale, le Conseil de sécurité ou d’autres organes tels que le Comité Economique et Social, les comités économique, politique, des droits de l’homme ou encore celui de l’écologie et de l’environnement. Cette simulation se déroule sur cinq jours (en général au cours du mois de février) sous la forme d’une conférence qui rassemblent dans les locaux des Nations Unies à Nairobi plusieurs centaines d’élèves en provenance d’établissements du Kenya mais aussi d’autres pays. Au cours de cette simulation les élèves endossent les habits de représentants des pays membres de l’ONU afin de présenter, défendre et débattre dans le cadre de l’un ou l’autre des comités ou dans le cadre de l’assemblée générale les résolutions qu’ils ont rédigées dans le but de proposer une solution à l’un ou l’autre des nombreux problèmes contemporains qu’affronte l’humanité. C’est donc pour les élèves l’occasion d’entrer dans le monde de la diplomatie avec ses stratégies, ses négociations, ses tensions et ses tentatives pour résoudre les conflits.

La préparation de la conférence.

Pour chaque établissement scolaire, la participation est limitée à 24 élèves qui peuvent constituer au maximum 4 délégations (de 4 à 6 élèves) représentant chacune une nation parmi celles qui siègent aux Nations Unies. Au cours du mois de septembre chaque établissement se voit donc attribuer, par le Comité d’organisation de l’EAMUN, au maximum 4 pays à représenter. Cependant, d’autres élèves peuvent participer à la conférence en tant que « securitaries » ou membres du corps de presse chargé quotidiennement d’éditer un journal relatant le déroulement de la conférence.

Préparer la conférence signifie pour les élèves de chaque délégation représentant un pays, d’une part, mener des recherches dans le but de connaître le pays représenté (géographie, population, histoire, économie, etc.) et, d’autre part, rédiger une résolution (selon des normes de présentation définies) dans le cadre de l’un ou l’autre des comités (économique, écologie, politique, droits de l’homme). Ces résolutions doivent traiter d’un problème contemporain et proposer une solution à ce problème. De plus, les délégations représentant des pays membres du Conseil de sécurité ou membres du Comité économique et social peuvent rédiger une résolution supplémentaire dans le cadre de ces comités. Par ailleurs, chaque élève participant doit se familiariser avec les procédures parlementaires selon lesquelles fonctionne l’EAMUN.

La conférence.

La conférence couronne les mois de préparation qui précèdent. Elle rassemble sur le site des Nations Unies de Nairobi l’ensemble des élèves participant à l’EAMUN. C’est le moment pour les élèves de présenter et débattre les résolutions qu’ils ont rédigées, de tenter de résoudre les crises qui surgissent ou encore de défendre les intérêts des pays qu’ils représentent devant la Cour Internationale de Justice. Quelle que soit la situation simulée, c’est l’occasion pour chaque élève d’apprendre l’art du débat, de la négociation et du compromis.

La conférence est entièrement animée par des élèves. Les rôles de Secrétaire Général, de président et vice-président des commissions sont tenus par des élèves ayant acquis une expérience de ces conférences par leur participation passée. Ils ont donc la responsabilité entière de la direction des débats au cours de la semaine. D’autres élèves ont en charge la publication d’un journal pour chaque jour de la conférence, etc. Au cours de cette semaine, le rôle des enseignants, essentiel lors de la phase de préparation, tend à se limiter à celui de spectateurs.

L’intérêt pédagogique.

Pour le lycée français de Nairobi, l’intérêt pédagogique de ce programme réside d’abord dans l’apprentissage et la maîtrise de l’anglais puisque la conférence se déroule entièrement dans cette langue. Mais ce projet contribue aussi à apprendre aux élèves à prendre la parole devant une assemblée, à écouter, à débattre, à construire avec rigueur une argumentation pour défendre leur point de vue ; il est aussi l’occasion d’approfondir leur connaissance du monde et des problèmes contemporains, d’apprendre à exercer leur futur rôle de citoyen dans le respect et l’écoute de l’autre.

MSMUN

The MSMUN (Middle school Model UNited Nations) takes place every year in Nairobi, at the United Nations offices in Nairobi at the end of January.

Students from the age of 11 to the age of 15 take part in the 4 day conference and debate resolutions they have written. The MSMUN is an excellent preparation to the EAMUN conference and opens students to new ideas and forms of negociations. The French School of Nairobi is a keen participant with five teams attending the conference every year.